4.3/5 - (40 votes)

Pourquoi les influenceurs vivent-ils à Dubaï ? Une réponse est qu’ils peuvent promouvoir les Émirats arabes unis par le biais de ces influenceurs. Les restrictions Covid-19 assouplies des EAU sont un énorme avantage pour le marketing. La ville est également activement impliquée dans la promotion du tourisme. En plus du marketing des influenceurs, la riche histoire de la ville est un gros argument de vente. Elle attire également de nombreuses marques et personnes influentes qui ont un large public. Cependant, il est important de noter que ces personnes n’ont pas nécessairement accès à des biens et services haut de gamme.

De nombreux influenceurs utilisent leur plateforme pour cibler des groupes démographiques spécifiques. Les passionnés de maquillage peuvent commercialiser leurs produits auprès d’une foule d’amateurs de beauté, tandis que les psychologues pour enfants peuvent promouvoir de nouveaux jouets éducatifs auprès d’une mer de parents.

Les influenceurs qui vivent à Dubaï peuvent faire l’expérience des cultures moyen-orientale et islamique de la région, ainsi que de la modernité et de la liberté de la ville. Les influenceurs peuvent profiter du meilleur des deux mondes tout en préservant leur sécurité. Parmi les influenceurs de Dubaï figurent Mitch et Thuymi, qui ont un profil Instagram actif, intitulé “Adventure Faktory”. C’est un couple d’aventuriers avec un suivi combiné de 44,1 milliers de personnes.

.

Pourquoi les influenceurs vivent-ils à Dubaï

Pourquoi les influenceurs vivent-ils à Dubaï ? Tout simplement, c’est parce qu’ils se vendent eux-mêmes, et la vie de luxe. Ils gagnent entre 3 000 et 30 000 Dh par mois et font la promotion d’hôtels et de complexes hôteliers de luxe. Par conséquent, ils ont besoin d’une assurance santé internationale, ce qui peut représenter des milliers de euros par an. En plus de cela, ils vendent des modes de vie de luxe – et ils le vivent

Pourquoi Les Influenceurs Vivent A Dubai ?

Les influenceurs vendent une vie glamour

L’industrie du tourisme à Dubaï est en plein essor. Le système de la kafala est menacé, tout comme les violations des droits de l’homme commises par les travailleurs migrants dans l’industrie du tourisme. Les travailleurs sont chosifiés et remplacés toutes les quelques années, mais les Émirats arabes unis ont saisi l’occasion de se commercialiser comme une destination de classe mondiale et de nettoyer leur image. Les influenceurs sont devenus des mines d’or, faisant la promotion des marques et stimulant la demande de produits.

La société mère d’Instagram, Facebook, a également son siège au Moyen-Orient à Dubaï. Le modèle des influenceurs est en plein essor à Dubaï. Le Conseil national des médias des Émirats arabes unis réglemente l’industrie des médias sociaux, et l’Émirat n’est pas différent. Son site Web, Instagram et ses applications comptent une communauté croissante d’utilisateurs, qui s’appuient sur les influenceurs pour trouver de l’inspiration et des informations. Les internautes des Émirats arabes unis dépendent fortement des influenceurs pour s’informer, selon le Global Web Index

Pourquoi Les Influenceurs Vivent A Dubai ?

Une étude sur les internautes émiriens montre que 69 % d’entre eux utilisent Instagram, et les utilisateurs britanniques sont à 53 %.

En 2017, le tourisme a contribué à 11,5 % du PIB des Émirats arabes unis. Selon d’autres estimations, ce chiffre est plus proche d’un tiers de l’économie. Dans un récent rapport, Visit Dubai a mis en avant des “curateurs” triés sur le volet – comme le pilote de course émirati Saeed Bintowq, la consultante en mode britannique Louise Nichol et la créatrice émiratie Mona Almotawa. Sur Instagram, les influenceurs apparaissent dans des contextes très médiatisés, qu’il s’agisse de visites touristiques dans le désert ou de courses de chevaux.

Ces dernières années, de nombreux influenceurs ont gagné de l’argent en publiant une photo de leur style de vie luxueux sur les sites de médias sociaux. Ces “influenceurs” ne vendent pas seulement des modes de vie luxueux – ils exploitent également des milliers de travailleurs pauvres. Le gouvernement emploie ces influenceurs à des fins de relations publiques et pour stimuler le tourisme à Dubaï. Cependant, les avantages pour les entreprises sont bien supérieurs aux coûts, et les posts des influenceurs peuvent contribuer à stimuler le tourisme.

Ils gagnent entre 3 000 et 30 000 Dh

Les plateformes de médias sociaux telles qu’Instagram et Snapchat ont permis aux individus de promouvoir des produits et des marques sans avoir à payer des célébrités pour le faire. Les influenceurs des médias sociaux peuvent aider les marques à atteindre les consommateurs d’une manière non conventionnelle

Pourquoi Les Influenceurs Vivent A Dubai ?

Par exemple, les entreprises peuvent travailler avec des influenceurs pour publier du contenu sponsorisé sur leurs fils d’actualité, au lieu d’engager des célébrités pour jouer dans des publicités. Les influenceurs des médias sociaux permettent également aux entreprises de faire la publicité de leurs produits et services sans avoir à les payer pour apparaître dans des vidéos ou des publicités.

Que vous souhaitiez travailler en tant qu’influenceur des médias sociaux ou vendre les produits et services de votre marque, il est important d’être clair sur le coût et la somme d’argent que vous êtes prêt à dépenser. Alors que les influenceurs Instagram facturent un minimum de 3 000 Dh, l’influenceur moyen gagne entre 3 000 et 30 000 Dh à Dubaï. Certains influenceurs, tels que Selena Gomez, s’attendent à gagner environ 1 million de euros par post sur son Instagram. D’autres célébrités populaires, telles que Cristiano Rolando, s’attendent à gagner environ 750 000 euros par post. Malgré l’augmentation des coûts du marketing d’influence sur les médias sociaux, les Émirats arabes unis ont pris des mesures pour réglementer le marché

Pourquoi Les Influenceurs Vivent A Dubai ?

Le Conseil national des médias a demandé aux influenceurs de s’enregistrer et a défini les frais qu’ils facturent pour la promotion en ligne. Pour s’enregistrer en tant qu’influenceur, un D

De nombreux influenceurs ne créent pas leurs comptes Instagram ou leurs blogs pour l’argent. Ils le font plutôt dans le but de faire évoluer le comportement des consommateurs. Cependant, certaines entreprises ont réduit leurs budgets et les budgets marketing pendant la pandémie, et il est donc important d’adapter votre stratégie aux nouvelles conditions du marché. Selon Natasha Hatherall-Shawe, directrice générale de TishTash Communications, le secteur s’est considérablement développé aux EAU, mais les entreprises ne prennent toujours pas les influenceurs au sérieux.

Ils ont besoin d’une assurance médicale internationale

L’assurance maladie est obligatoire à Dubaï. Le fait de ne pas avoir d’assurance maladie peut entraîner de graves conséquences, notamment le refus de visas de travail et de lourdes amendes pour les employeurs. Par conséquent, les influenceurs à Dubaï ont besoin d’une assurance médicale internationale pour se protéger et protéger leur famille. Dans cet article, nous allons voir pourquoi les influenceurs devraient souscrire une assurance maladie et ce qu’elle peut leur apporter. Mais pourquoi les influenceurs à Dubaï devraient-ils l’acheter ?

Un bon fournisseur d’assurance médicale internationale devrait être en activité depuis plusieurs années et avoir fait ses preuves en fournissant un service et une couverture de qualité. Il est préférable de choisir un professionnel enregistré car ce sont les experts dans le domaine. Vous pouvez également vérifier leur expérience pour vous assurer qu’ils proposent une police d’assurance de qualité. En outre, ils devraient travailler avec le même fournisseur d’assurance depuis des années. Il est important de choisir un professionnel enregistré, car ils sont les autorités légitimes dans le domaine de l’assurance voyage.

Ils font la promotion des hôtels de luxe

Les stars des médias sociaux profitent de leur statut de célébrité pour promouvoir les hôtels de luxe à Dubaï. En utilisant les hashtags #MyDubai et #VisitDubai, l’industrie hôtelière de luxe exploite l’influence croissante des jeunes stars des médias sociaux. Radisson Blu et Park Hyatt ont récemment lancé des campagnes Instagram pour vendre des séjours de sept et neuf nuits aux utilisateurs d’Instagram pour aussi peu que 72 euros la nuit

Pourquoi Les Influenceurs Vivent A Dubai ?

L’influenceur russe Anton Sokolov utilise le Park Hyatt comme toile de fond pour ses photos de Dubaï.

Mais si les “influenceurs” sont des célébrités, ils ne sont pas nécessairement des noms connus. Beaucoup d’entre eux sont des stars de la télé-réalité. Certains demandent même des séjours gratuits dans des hôtels de luxe pour se faire de la publicité. D’autres, comme la star de YouTube de 22 ans, ne sont même pas connus dans leur propre pays. Ils n’ont pas répondu aux demandes de commentaires. Cependant, de nombreuses autres célébrités font la promotion d’hôtels de luxe à Dubaï.

Instagram est l’une de ces plateformes de médias sociaux. Avec plus de 800 millions d’utilisateurs mensuels, la plateforme est bien adaptée à la commercialisation des hôtels de luxe à Dubaï. Le contenu sur Instagram est très visuel et reflète la personnalité artistique des influenceurs. Pour susciter l’intérêt d’une nouvelle génération de voyageurs, les marques doivent s’attacher à créer du contenu autour de lieux spécifiques. L’esprit de la destination est le facteur le plus important pour faire basculer le cœur du public.

Alors que les Émirats arabes unis cherchent un moyen de nettoyer leur image et de stimuler le tourisme, ils n’ont pas encore totalement surmonté une flopée de problèmes liés au traitement des travailleurs migrants. Les organisations de défense des droits de l’homme et Amnesty International ont toutes deux demandé l’élimination du système de la kafala, qui a alimenté l’exploitation et les abus des travailleurs migrants dans l’industrie du tourisme. Malgré ces défis, les Émirats arabes unis ont saisi le pouvoir des influenceurs pour promouvoir leur industrie touristique et assurer un flux constant de touristes.

Ils font la promotion des supercars

Les influenceuses d’Instagram Alexandra Hirschi, alias Supercar Blondie, et Lana Rose font la promotion des supercars à Dubaï. La première est une étoile montante de l’industrie automobile, avec plus de neuf millions de followers et une chaîne YouTube comptant plus de quarante millions d’abonnés. Ils sont connus pour mettre les voitures de luxe à l’honneur sur les médias sociaux, et leurs vidéos attirent un grand nombre de spectateurs. En fait, certains influenceurs Instagram gagnent plus de deux millions de euros par an.

L’un des influenceurs les plus populaires de l’industrie automobile est Lewis Hamilton. L’ancien coureur de Formule 1 est une figure populaire dans l’industrie des sports automobiles, et il a été payé pour promouvoir différentes voitures. Sa chaîne YouTube compte plus de 200 millions de vues et est devenue la destination privilégiée des amateurs de supercars. Ses vidéos se sont classées parmi les cinq meilleurs vlogs automobiles sur Internet. Ici, Hamilton partage son expérience de la conduite de différentes supercars, et vous donne un aperçu des différentes caractéristiques de chacune d’entre elles.

Un autre compte Instagram célèbre est aldric_a, qui présente des photos étonnantes des supercars les plus récentes à Dubaï. La page compte plus de 100 mille followers, et Aldric est un passionné de voitures et un photographe. Ses vidéos montrent les dernières supercars, et ses followers ne peuvent s’empêcher de saliver. En plus d’être un influenceur automobile à succès, la chaîne YouTube d’Aldric a également beaucoup de contenu faisant la promotion des supercars à Dubaï.

Tom Burton, alias Tim Shmee, est un autre influenceur automobile. L’entrepreneur britannique a lancé sa marque Shmee120 en 2010 et parcourt régulièrement le monde pour filmer des véhicules de luxe. Il a créé un court-métrage mettant en valeur deux véhicules de luxe, et compte désormais plus de 1,2 million de followers. À Dubaï, il a été engagé pour aider à promouvoir les véhicules de luxe sur un nouveau marché – les supercars.

Où vivent les influenceurs à Dubaï

De nombreux influenceurs choisissent de vivre à Dubaï en raison des conditions de paix et de sécurité. En fait, la ville est souvent répertoriée comme l’endroit le plus sûr au monde. En outre, le taux de criminalité y est très faible et les troubles à l’ordre public sont presque inexistants. En outre, les agences locales proposent des services spécialisés pour les influenceurs. Le style de vie des influenceurs de Dubaï est aussi glamour que celui de leurs homologues d’autres villes.

Parmi les influenceurs de médias sociaux les plus populaires à Dubaï, on trouve des mannequins, des blogueurs de mode et des célébrités. Par exemple, vous pouvez trouver plusieurs mannequins et stars de la télé-réalité dans le Burj Khalifa. Il y en a beaucoup d’autres à suivre sur Instagram, notamment la maquilleuse italo-libanaise Remy Baghdady et la mannequin et personnalité de la télévision libanaise Joelle Mardinian. Les Émirats arabes unis ont également une scène de beauté et de mode florissante, il est donc facile de trouver un influenceur populaire à Dubaï!

Instagram est l’une des plateformes de médias sociaux les plus en vogue, avec plus de 1000 influenceurs à Dubaï. En fait, on estime que l’influenceur Instagram moyen à Dubaï commande 1000 à 5000 USD par post, ce qui équivaut à 3 600 à 18 300 Dh. Beaucoup de ces influenceurs vivent à Dubaï, et gagnent de l’argent grâce à des posts sponsorisés sur leur compte Instagram. Bien que beaucoup d’entre eux gagnent leur vie sur Instagram, l’industrie du tourisme des EAU a fait du marketing sur les médias sociaux par le biais des influenceurs une priorité pour les entreprises locales.

L’une des influenceuses Instagram les plus prospères des EAU est Noha Nabil, qui suit massivement 9,6 millions de personnes. Elle a lancé sa propre ligne de cosmétiques et de produits de beauté à succès. Une autre influenceuse Instagram populaire aux Émirats arabes unis est Karen Wazen, qui compte plus de 17 millions de followers. Son contenu sur la plateforme de médias sociaux se cgrammentre sur les “bonnes choses” de la vie. Et supercarblondie, une passionnée de voitures autoproclamée, dispose d’une chaîne YouTube et d’un grand nombre de followers sur Instagram.

Où vivent les influenceurs à Dubaï

En tant que directrice générale de TishTash Communications et en contact régulier avec les influenceurs à Dubaï, Natasha Hatherall-Shawe nous dit que les influenceurs sont l’élément vital du secteur de la publicité

Ils passent vingt-quatre heures par semaine à gérer leurs comptes et à communiquer avec leurs followers. Et si les entreprises ont augmenté leurs budgets pour le marketing des influenceurs, elles ne les prennent toujours pas au sérieux

Pourquoi Les Influenceurs Vivent A Dubai ?

Voici ce que vous devez savoir sur ce segment important des médias:

Les influenceurs sont un élément nécessaire de la stratégie publicitaire

Lorsqu’ils travaillent avec des influenceurs, les spécialistes du marketing doivent garder plusieurs facteurs à l’esprit. La pertinence est importante, car les influenceurs sont plus susceptibles d’avoir un public similaire au vôtre. Voici quelques considérations importantes à garder à l’esprit. Le nombre de followers ne reflète pas toujours l’engagement. En outre, le nombre de followers des influenceurs n’indique pas toujours leur niveau d’engagement avec leur audience

Pourquoi Les Influenceurs Vivent A Dubai ?

Il est essentiel d’établir la confiance avec les influenceurs avant de collaborer avec eux.

Tout d’abord, les influenceurs peuvent aider à gagner des clients réguliers pour votre marque. 82% des utilisateurs de smartphones consultent leurs smartphones avant de faire des achats en magasin. 45 % des utilisateurs de smartphones lisent des avis avant d’acheter des produits. Les influenceurs peuvent aider votre marque à gagner plus de clients réguliers car leurs adeptes ont déjà établi une relation avec eux. Ils sont plus susceptibles d’essayer un produit lorsqu’il est recommandé par un influenceur en qui ils ont confiance. De plus, ces influenceurs peuvent atteindre un public beaucoup plus large que celui d’une publicité traditionnelle.

Les influenceurs peuvent améliorer le classement des moteurs de recherche. Les influenceurs peuvent partager un lien direct vers votre site web. Si les gens font confiance à l’opinion d’un influenceur, ils seront plus susceptibles de visiter votre site Web et de suivre votre marque. Les influenceurs sont très suivis et disposent d’un large public. En outre, le fait de travailler avec un influenceur renforce la crédibilité de la marque et sa réputation. Leurs opinions sont considérées comme vraies et authentiques. Cela peut vous aider à construire une base de fans fidèles de défenseurs de la marque.

Comprendre le paysage des influenceurs est essentiel lorsque vous travaillez avec un influenceur. Cela inclut les micro et macro-influenceurs, les célébrités et les influenceurs qui ne sont pas nécessairement affiliés à votre marque. Savoir qui approcher est crucial pour créer une stratégie marketing efficace. Quelques outils pratiques peuvent vous aider à réduire la liste des influenceurs. BuzzSumo est un bon point de départ. Il peut vous aider à filtrer les influenceurs qui ne partagent pas les mêmes intérêts que les vôtres.

Ils dégagent du charisme

Si vous êtes suivi sur Instagram, vous connaissez peut-être déjà les influenceurs émiratis qui dégagent du charisme à Dubaï. Lana Beiraghdary, la sœur aînée du fondateur de Mo Vlogs, Mohamed Beiraghdary, compte plus d’un million de followers. Et Gaurav Chaudhary, YouTubeur indien basé à Dubaï, compte plus de 4,99 millions d’abonnés et 270 217 312 vues sur YouTube. Bien que son contenu soit principalement en hindi, son charisme lui permet de se démarquer dans la foule.

Ils voyagent tout au long de l’année

Ce n’est un secret pour personne que les influenceurs des médias sociaux s’envolent pour Dubaï tout au long de l’année. De plus en plus de jeunes se tournent vers les médias sociaux pour gagner des millions de euros et devenir des stars. De plus, les influenceurs ont la possibilité de voyager tout au long de l’année, ce qui en fait une activité lucrative pour eux. Toutefois, cela comporte certains risques. Bien que les voyages aux Émirats arabes unis soient autorisés à des fins professionnelles, il existe encore de nombreux risques que les influenceurs des médias sociaux doivent prendre en compte avant de faire leurs plans.

La raison la plus évidente pour les influenceurs de se rendre à Dubaï est de travailler. Cependant, c’est aussi un prétexte pour faire la fête. Les influenceurs ont été photographiés en train de faire la fête et de se mêler aux hautes personnalités locales. Par exemple, Alexander McQueen a organisé une fête exclusivement pour les influenceurs, et des DJ de renom ont joué dans des hôtels. Malgré les risques, ces célébrités ne semblent pas rechigner à se rendre à Dubaï pendant l’hiver.

Certaines célébrités ont été critiquées pour leurs voyages. Alors que certains ont fait valoir que les voyages étaient nécessaires pour leurs entreprises, beaucoup ont abusé de cette échappatoire pour gagner de l’argent. Malgré les risques encourus, ces voyages ont eu de lourdes conséquences. Le nombre de décès dus au seul coronavirus dépasse largement les cent mille en Grande-Bretagne. Le gouvernement britannique a fait le vœu de réprimer ces voyages non essentiels. S’il est vrai que les utilisateurs des médias sociaux ont unfollowé des célébrités pour avoir posté des photos d’elles-mêmes en voyage, cela n’a pas empêché les stars de continuer à profiter de cette échappatoire.

Si vous cherchez une opportunité de travailler avec des influenceurs à Dubaï, vous devez connaître les règles du pays. Tout d’abord, vous devez obtenir une licence pour travailler dans les Émirats arabes unis. Cette licence coûte près de 3 000 euros pour une personne seule. Une fois que vous aurez acquis une licence, vous devrez trouver une agence d’influenceurs avec laquelle travailler. Si vous ne respectez pas ces lois, vous risquez de recevoir de lourdes amendes.

Ils paient plus qu’ils ne valent

Une mondaine des Émirats arabes unis qui gagne des milliers de livres grâce à des posts sponsorisés sur Instagram, Caroline Stanbury, a fait les gros titres l’année dernière lorsqu’elle est apparue dans le documentaire Inside Dubai de la BBC2. Les influenceurs peuvent gagner jusqu’à 5 000 PS par post sponsorisé sur les médias sociaux. Originaire du Dorset, Caroline Stanbury est la fille de la créatrice de mode Elizabeth et du capital-risqueur Anthony Stanbury. Elle a également des liens avec le prince Andrew et Hugh Grant, bien qu’elle le nie.

Avec la popularité croissante du marketing d’influence, les marques se cgrammentrent sur les influenceurs de niche, notamment les micro-influenceurs, les influenceurs virtuels et les kidfluencers. Le marketing d’influence aux Émirats arabes unis est incroyablement efficace, puisque 72 % des personnes interrogées ont déclaré avoir acheté une marque ou essayé un nouveau service après en avoir entendu parler par un influenceur. En outre, 57 % des résidents des EAU ont voyagé vers de nouvelles destinations sur la base de recommandations d’influenceurs.

.